AD PERPETUAM REI MEMORIAM

Louis François Joseph BARROIS
1745-1817

 

Louis François Joseph BARROIS, né à Béthune le 20 février 1745, était prêtre, religieux jacobin au couvent de Reims, docteur en théologie de l’Université de Reims depuis 1776. Il a déclaré avoir fait profession à Paris le 26 mai 1764 ; il était résolu à quitter la vie de communauté. Le serment de 1792 a été prêté le 18 août. Le 23 frimaire an II, au cours d’une curieuse perquisition qui fut faite par le comité de surveillance de la section de la Montagne « chez le citoyen François Massé ci-devant sacristain de Saint-Maurice (parce qu’il y a suspection chez ledit Massé) », parmi d’autres trophées de son ineffable procès-verbal, le commissaire enquêteur a inscrit, sous le n° 9 des articles saisis : « Une soutane supportée a l’usage d’un ci-devant jacobin appartenant à l’abbé Barrois [1]. » En faisant sa déclaration pour le culte, le 25 vendémiaire an IV, Barrois donnait pour domicile la rue Neuve, 79. Sa pension était de 700 livres. Le serment de fructidor a été fait le 5e jour complémentaire de l’an V. L’acte de soumission à la Constitution de l’an VIII est du 11 pluviôse. Barrois est mort à Reims, rue Neuve, 94, le 29 janvier 1817, à 72 ans. [2]


[1] 1793. Archives de la section de la Montagne.
[2] Émile BOUCHEZ : “Le clergé du pays rémois, pendant la révolution” ; pp. 506-507.

 

Pour toute demande de renseignements, pour tout témoignage ou toute suggestion,
veuillez adresser vos courriers à
 :